Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mémoire de l'eau à l'Unesco ?

5 Octobre 2014, 14:42pm

Publié par Fabien Besnard

J'ai appris récemment qu'allait se tenir prochainement (mercredi 8 octobre) à l'Unesco un colloque intitulé "La biologie à la lumière des théories physiques : nouvelles frontières en médecine", regroupant entre autres Luc Montagnier et Cédric Villani. (voir ici)

Pour ceux qui auraient manqué quelques épisodes, le professeur Montagnier, prix Nobel de médecine 2008, défend aujourd'hui la mémoire de l'eau dans la tradition benvenistienne. Il prétend également que des microbes jouent un rôle dans l'autisme. (Vous pouvez lire ça, si vous avez le coeur bien accroché.)

Parmi les autres participants on trouve G. Vitiello, co-auteur avec Montagnier de l'article "DNA waves and water", Marc Henry, un autre partisan de la mémoire de l'eau et Carlo Ventura, que je connais pas, mais dont la bio sur son site internet indique "He has also found that cells can produce acoustic vibrations and patented the ability of cells to express “vibrational” signatures of their health and differentiating potential (“Sonocytology”). These findings paved the way to the use of physical energy in stem cell Science", ce qui allume tous mes détecteurs à pipeau. D'ailleurs en tapant "Carlo Ventura & homeopathy" (à tout hasard...) j'ai trouvé ça.

Le dernier participant de ce colloque à sens unique est donc Cédric Villani, d'où la question : mais que diable va-t-il faire dans cette galère ? S'il y va dans l'espoir de susciter une discussion rationnelle c'est courageux de sa part. S'est-il laissé piégé ? Est-il favorable à ce qu'il faut bien appeler de la science pathologique ?

Si quelqu'un a la possibilité de se rendre à ce colloque et d'en faire ici la recension j'en serais très reconnaissant.

Mais ce colloque est-il encore programmé ? Il apparaît toujours sur le site de Montagnier, mais je ne parviens pas à le trouver sur le site de l'Unesco...

PS : cette lamentable affaire illustre peut-être un effet pervers des prestigieux prix scientifiques, Montagnier n'étant pas le premier à avoir disjoncté après en avoir reçu un : le récipiendaire peut dans certains cas se croire tellement génial qu'il est au-dessus des pratiques, et même de l'éthique, scientifiques habituelles. Et rappelons-nous que l'argument d'autorité, fusse-t-elle l'autorité d'un prix Nobel, n'existe pas en science. Mais bon, l'autorité de 44 prix nobel, ça commence à peser...

Commenter cet article

Danielle 11/02/2015 14:14

Heureusement qu'ils sont là, et s'il n'y avait pas de précurseur on en serait toujours à croire que la terre est plate. Je ne me permettrais pas de remettre en question ces scientifiques courageux et inspirés. Ce colloque a bien eu lieu et c'était plus que passionnant. Ouvrez vous esprits

Fabien Besnard 13/02/2015 18:52

Comment savez-vous que la Terre n'est pas plate ?

Moatti Alexandre 07/10/2014 22:38

Moi aussi ai eu du mal à retrouver cette annonce.

On trouve encore un PDF ici http://www.unesco.org/new/fileadmin/MULTIMEDIA/HQ/SHS/pdf/programme_biology_oct2014_fr.pdf

Olivier 08/10/2014 19:28

Oui
Je ferai un rapport détaillé d ici dimanche si j'ai le temps mais la je suis déjà dabs un TGV je posterai mon rapport ici si il y a assez d'espace dabs les commentaires car il sera long

Fabien Besnard 08/10/2014 19:16

Merci beaucoup. Quand tu dis "il" tu parles bien de Cédric Villani n'est-ce pas ?

Olivier 08/10/2014 17:42

Pour lui les travaux de Montagnier sont de par leur protocole bien plus objectif que ceux de benveniste il a liste les difficulté des théories physiques présentes pour expliquer la mémoire de l'eau il a appelle la communauté scientifique a essayer de reproduire ces résultats pour m instant reproduit dans deux autres labo il est prudent mais n'exclu pas la possibilité d'une découverte énorme du type passage physique classique physique quantique au vu des résultats présentes par Montagnier ce que Montagnier appelle la biologie numérique ou les ondes remplace les molécules pour des effets biologiques

Olivier 08/10/2014 17:23

Il parle de reproduction difficile des résultants
Il est prudent mais semble favoriser la thèse d un phénomène qui dépend de variables si tenues qu on les remarques a peine sensibilité aux basses fréquences entre autres

Olivier 08/10/2014 17:17

D après lui si on reprend les donnes de la contre enquêtes de nature les résultat sont positif pour benveniste au lieu d'être un échec
Walter Stewart c'est trompé dans ses calculs de variance entre autres !!

Irna 05/10/2014 17:25

J'ai l'impression que ce colloque a été déprogrammé : on en trouve encore trace dans le cache de Google : http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:LC--dE0bF5MJ:fr.unesco.org/events/biologie-lumi%25C3%25A8re-th%25C3%25A9ories-physiques-nouvelles-fronti%25C3%25A8res-m%25C3%25A9decine+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a mais la page a disparu du site de l'Unesco.