Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouveau billet sur le blog des livres

2 Avril 2008, 11:09am

Publié par Fabien Besnard

Je vous invite à lire mon dernier billet sur le blog des livres, à propos des "Deux cultures", de C. P. Snow, et du "Monde selon Monsanto".

Commenter cet article

Fabien Besnard 04/04/2008 16:57

Pourriez-vous SVP copier-coller votre commentaire sur le blog des livres ? Je vous répondrai là-bas. 

Pierre-Henri 03/04/2008 18:34

Une petite précision, s'il vous plaît. Les littéraires dont vous parlez, ce sont plutôt les spécialistes des sciences sociales, voire ceux qu'on regroupe sous l'appelation "postmodernes" ? La citation de Snow est dans ce cas anachronique.En tout cas, je ne pense pas qu'il y ait de tragique différence entre vrais littéraires et vrais scientifiques, dès lors que nous avons clairement défini nos limites. Par exemple, un helléniste qui évoque le chaos primitif du mythe grec et un mathématicien qui travaille sur la théorie du chaos n'ont pas lieu d'entrer en concurrence, puisqu'ils évoluent dans des champs radicalement différents. Ils ne parlent tout simplement pas de la même chose. Il n'y a donc pas de quoi en faire un fromage.En revanche, la difficulté surgit avec les théoriciens "postmodernes" qui, dans un geste fou, ont prétendu dominer l'ensemble des connaissances, tant humanistes que scientifiques. Quand on en vient à considérer sérieusement (cf. le canular Sokal) que le mouvement des électrons possède des conséquences sociales, on transforme la science en objet terrifiant, oppressif, qui dirigerait l'intégralité de l'existence humaine. A force de tout mélanger en dépit du bon sens, lespostmodernes ont quasiment érigé la science en principe totalitaire.Pas la science réelle, notez bien, mais plutôt l'idée tordue qu'ils s'en font. Je me demande donc si le "divorce" que vous évoquez n'est pas plutôt le fruit d'une confusion, d'un amalgame fautif. Il faut lire l'article de LaurentLafforgue publié dans la "débâcle scolaire", qui dit tout cela infiniment mieux que moi. Il faudrait également parler de la catastrophique organisation administrative de la recherche française, qui place les humanités sous la domination des sciences sociales (dans cet attelage hétéroclite nommé "sciences humaines"). Je vous assure qu'il est incroyablement difficile de rejeter toute prétention scientifique dans le système universitaire français. Littéraire, ce n'est pas sérieux, pas rigoureux. En revanche, créez une "science" bidon (au hasard, une "science de l'éducation"), et votre fortune est faite. Dites à peu près n'importe quoi en enrobant votre discours de termes pseudo savants (*), postes et budgets tomberont. Contentez-vous d'écrire un français correct, et vous passerez pour un amateur.-----------------(*) "holistique", passé de mode, est massivement remplacé par "cognitif". Cultivez des "patates cognitives", et le ministère de la recherche vous les achètera à prix d'or. J'ignore où en sont la topologie et le théorème de Gödel, probablement difficiles à placer après le livre de Sokal.