Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les bons sauvages

1 Juin 2008, 10:54am

Publié par Fabien Besnard

On a découvert en amazonie une tribu n'ayant, paraît-il, jamais eu de contact avec le reste du monde. Parmi les commentaires les plus fréquemment entendus, celui-ci : "laissons-les tranquilles, ne rentrons pas en contact avec eux". Il faudrait donc les traiter comme des animaux en voie de disparition. Les cultures humaines sont ainsi assimilées à des espèces animales, notamment par leurs soi-disant défenseurs. Mais que défendent-ils ? L'ignorance, la superstition, la maladie, une existence qui serait considérée par la quasi-totalité des autres habitants de la planète comme misérable ? Ce qui se cache derrière ce grand élan de générosité qui consiste à décider à la place des autres quelle est l'existence qui leur convient le mieux, est, à mon avis, la nostalgie refoulée d'un âge d'or mythique, ou alors la transposition inconsciente du jardin d'Eden, les deux n'étant pas incompatibles. Prendre contact avec ces amérindiens reviendrait à les contaminer, à les souiller, eux qui sont forcément innocents, donc bons.

Si jamais des extra-terrestres super-avancés nous observent en tenant le même raisonnement, et si jamais ils lisent ces lignes, je veux qu'il sachent que je ne fais pas partie des hommes qui se fuient eux-mêmes : je veux croquer la pomme, voler le feu sacré, je veux savoir ce qu'il y a derrière l'horizon. Alors venez, même si vous êtes très moches, c'est avec joie que je vous serrerai le tentacule.

Commenter cet article

Arbiter-Elegantiarum 29/04/2009 16:50

J'ai un point de vue sur la question différent et du vôtre et de celui des commentaires mentionnés. La première question à se poser ne me semble pas "Que devons-nous faire, d'un point de vue moral ?", mais "Que pouvons-nous faire, d'un point de vue pratique ?". Plusieurs réponses possibles, tout de même plus intéressantes que l'inaction ou la simple assimilation. Comme vous le faîtes remarquer judicieusement, un papou tout seul sur son île qui n'a jamais vu un blanc, en imaginant que cela existe encore, c'est un peu comme quelqu'un qu'on connaîtrait assez bien, mais qui ne nous aurait jamais vus. C'est une occasion d'être le vilain marsien à la place du vilain marsien. Et c'est une opportunité rare et qui ne durera pas longtemps. Moi je dis qu'on devrait en profiter pour les soumettre à des tests transparents, afin de résoudre toutes ces questions existentielles qui nous hantent depuis des siècles et qui nous ont fait tant de fois souhaiter "Si seulement on avait un sauvage par'fait sous la main !". Ne me sentant moralement nullement responsable de mon prochain (et encore moins d'un macaque perdu sur son île, les jambes brûlées par l'acidité de ses propres déjections en l'absence de feuille de bananier), voici ma proposition :A nous le Truman show, le koh lanta plus vrai que vrai, à nous le renouveau des combats de gladiateurs, à nous stargate avec de la vraie chair humaine martyrisée par les rayons lasers des dieux égyptiens, à nous "Sa majesté des mouches", "La dispute", de nouveaux moyens de tester nos hypothèses sur le comportement des premiers hommes, à nous la première tentative reconnue de clonage humain ! Il y a tant à faire ...

Benoît Guédas 25/10/2008 20:21

Marrant, en commençant de lire ce billet, je me suis également fait la réflexion sur les extraterrestres... avant de voir qu'elle constituait le dernier paragraphe :-)

julien 29/07/2008 01:38

Peut-être faut-il envisager le concept d'ethnocide. La perturbation dans les bases de leur systême de pensée, due à une interaction avec notre civilisation conduirait à la ruine de leur systême, donc de ce qu'ils sont.Quel serait l'intérêt de faire cela ?

Beurk 12/07/2008 23:10

Il semblerait bien que votre intuition soit juste:http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2008/06/23/la-decouverte-de-la-tribu-isolee-du-bresil-n-en-etait-pas-une_1061621_3222.htmlLa tribu en question était parfaitement connue et cette histoire n'était qu'une mise en scène destinée à mobiliser l'opinion contre la déforestation au Pérou.

Fabien Besnard 05/06/2008 14:51

En effet Tico, il y a de quoi être sceptique. Il est fort possible qu'ils aient eu des contacts par le passé avec d'autres tribus, voire avec des européens, et que cela soit oublié.