Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Encore un faux débat

28 Septembre 2006, 20:07pm

Publié par Fabien Besnard

Je veux parler de celui sur la carte scolaire. Y a t-il dans ce  pays un  journaliste qui ne pense pas que reprendre automatiquement les thèmes de campagne de Nicolas Sarkozy sans se poser de question soit l'essence de son métier ? Pourquoi n'y a t-il personne pour se demander si le vrai problème  d'intérêt général ne serait pas l'état de délabrement dans lequel on a laissé sombrer l'éducation nationale (comme d'autres services publics) et non pas la façon dont on va gérer le désastre, au profit d'un petit nombre de priviligiés qui plus est... Bien sûr je connais le crève-coeur de voir des élèves doués, et même très doués, végéter dans un environnement hostile à toute forme d'intelligence. Pour ceux-là, et dans l'urgence, on devrait pouvoir faire quelque chose pour les sortir de leur milieu. S'ils sont vraiment très doués on peut les inscrire à Louis-le-Grand. Il devrait sûrement y avoir davantage d'établissements (publics, car il en existe de privés) pour s'occuper des quelques élèves très précoces dont l'avenir est parfois gâché. Mais reconnaissons qu'il ne s'agirait là que d'un expédient, un traitement symptomatique certes utile dans quelques cas mais insuffisant, et que la vraie tâche de fond, la seule dont on devrait débattre entre républicains, est de remettre le plus vite possible la connaissance au centre du système scolaire.

Commenter cet article

Fabien Besnard 11/10/2006 13:08

Annie : absolument d'accord. L'uniformité du paysage médiatique Français est hallucinante pour un pays démocratique. Le dossier de Marianne de la semaine dernière à ce sujet était édifiant.
Benjamin : l'opinion publique fait ce qu'elle peut avec ce qu'elle a... Les études ont montré à quel point les français avaient peu confiance dans la presse. Ce qui montre déjà que l'esprit critique n'est pas mort. Mais le scepticisme généralisé est sûrement aussi dangereux que le suivisme. Alors que faire pour éviter de sombrer dans le "tout-se-vaut" qui conduit souvent au pire ? Sur ce point Bayrou a entièrement raison, et sa position est courageuse, il faut interdire par la loi que les entreprises qui dépendent des commandes de l'état contrôlent des moyens d'informations. J'ajouterai que le contrôle d'une proportion trop importante (à définir, mais qui doit être très inférieure à ce qui s'observe actuellement pour la presse régionale) des médias par un même groupe doit également être interdit. Bref il faut des lois anti-trust médiatique.

Benjamin Bradu 07/10/2006 15:41

Un des problèmes majeurs dans notre pays (mais dans beaucoup d'autres aussi) c'est que l'opinion publique ne se focalise que sur les sujets dont traite les journalistes et lors d'un débat entre amis, monsieur tout le monde répètent bêtement ce qu'il a lu ou entendu, on ne sait plus réfléchir par nous-même. Du coup, on va venir se focaliser sur le problème des élèves doués en milieu hostile et non à la question de fond qui est "pourquoi tout le monde n'a pas accès à la même éducation" lors du secondaire. C'est triste de voir les gens migrer vers des établissements privés alors que c'est la fonction de l'enseignement publique de s'adapter à tous les lèves.
A méditer...

Annie 07/10/2006 08:52

Bonjour Fabien,Ca fait un bail que je n'étais passé par chez toi.Qu'ajouter à ce que tu écris sinon que le manque d'esprit critique et d'analyse des situations dans le monde journalistique est peut-être aussi symptômatique d'un délabrement dans leur profession.Il n'y a pas que l'éducation nationale qui craque.Quand les moyens et les pouvoirs se concentrent, la pluralité disparait et la diversité des points de vues avec. D'où l'apparente unanimité de traitement.Les petites voix de la blogosphère arrivent parfois à raisonner ensembles pour que des analyses inaudibles dans la soupe médiatique "officielle" puissent vivre et  alimenter les débats. Profitons sans vergogne de cette liberté qui nous est encore laissée aujourd'hui !Heureuse d'être repassée par chez toi. Je vais feuilleter un peu ton blog ce week-end ;-)Bonne continuation.

Fabien Besnard 29/09/2006 13:31

Ouf, corrigé, personne n'a rien vu...

Fabien Besnard 29/09/2006 13:27

Et la faute d'orthographe monstrueuse dans mon titre prouve bien que l'action est urgente !!!