Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour la démocratie stochastique

25 Août 2013, 17:20pm

Publié par Fabien Besnard

La démocratie représentative est une sorte de despotisme éclairé où l'on choisit régulièrement son despote. Longtemps j'ai pensé que c'était le meilleur système, ou du moins le moins mauvais. Il me paraissait sain que le peuple puisse désigner au sein de l'élite, issue de lui-même par l'ascension méritocratique, les plus dignes de faire les lois.

 

Rétrospectivement je trouve ma naïveté confondante. Disons au minimum que si le système a pu fonctionner pendant une période, il est fini : plus aucun des mots que j'ai utilisés plus haut (droite, gauche, élite, méritocratie...) n'a de sens. Les électeurs se détournent des urnes, ou sont tentés de dynamiter le système par un vote extrême. La démocratie ne sera jamais achevée, mais chacun sent bien qu'elle se trouve à un tournant : ou nous lui faisons franchir une nouvelle étape pour la régénérer, ou ses ennemis se saisiront de l'occasion pour l'abattre.

 

Je propose, après bien d'autres, de remplacer l'élection des députés par un tirage au sort sur les listes électorales, à l'exemple de ce qui existe pour désigner les jurys d'assise. La similarité n'est pas fortuite : pour Condorcet le système parlementaire ne se justifiait que parce que les lois devaient être jugées, en leur âme et conscience, par les députés comme les accusés sont jugés par les jurés. Si un gouvernement tient à faire passer une loi devant une assemblée tirée au sort, il aura intérêt à fournir un argumentaire solide, puisqu'il ne lui suffira plus d'appuyer sur le bouton "majorité". L'assemblée nationale reprendra son vrai rôle et ne sera plus une simple chambre d'enregistrement. La séparation des pouvoirs, véritable pilier de la démocratie, sera enfin effective. Sans compter que l'assemblée sera, statistiquement, à l'image du peuple, et servira ses intérêts au lieu de ceux d'une micro-caste de privilégiés.

 

Voici quelques liens sur le sujet :

 

stochocratie (avec des références)

 

le message

 

equality by lot

 

Je les ai trouvés rapidement sur le net, je remercie d'avance tous ceux qui pourront compléter la liste.

 

J'invite les lecteurs qui ne seraient pas convaincus à me faire part de leurs objections. Je pense avoir les arguments nécessaires pour les contrer toutes.

 

 

Commenter cet article

Jean-François Boullé 12/09/2014 11:10

Bonjour M. Besnard,

Je suis un de vos anciens élèves et en tombant par hasard sur votre blog et particulièrement ce post, je ne peux pas résister à l'envie de vous répondre.

Vous avez raison, dès que l'on vote on perd progressivement notre statut de citoyen car nous remettons notre pouvoir décisif au main d'un 'élu" à la majorité, c'est tout simplement un abandon de notre réel pouvoir d'agir. Restons impliqués!

Pas étonnant que chez les grecs anciens, réputés pour leur sagesse, ils procédaient au tirage au sort comme vous le mentionnez..

Les personnes honnêtes n'aiment pas se faire élire car on peut vite tomber dans la sentation de légitimité au yeux du peuple, se dire que l'on est indispensable à leurs yeux ce qui n'est pas vertueux.. ainsi ne nous étonnons pas que ce soient des "filous" qui se présentent au élection avec des phrases du style : "J'ai la solution à vos problèmes, votez pour moi!" ..Il serait plus raisonnable de dire :"Cherchons la solution ensemble, votez pour vous!"

Il faut lire et relire "Discours de la servitude volontaire" de Etienne de La Boetie, ca date du 16e siecle et pourtant c'est toujours d'actualité.. effrayant.

Bonne continuation,

Fabien Besnard 12/09/2014 17:34

Merci pour votre commentaire, Jean-François. Mais j'ai peur que ce soit un combat de longue, longue haleine...